Respect de la nature et des riverains

Respect de la nature et des riverains

A la fin de l’été 2018, l’AGESSEC a effectué une action des plus explicites à l’attention des pratiquants. On peut lire en gras et en grand à l’entrée du canyon du Groin « NE CRIEZ PAS DANS LE CANYON ».

Cette mesure fait suite à de nombreuses remontées auprès des associations et groupements sportifs qui exploitent le canyon du Groin.
Il faut bien rappeler que peu importe où vous pratiquer le canyoning, il est impératif de respecter l’environnement dans son ensemble. Que cela soit sonore où physique.

Ce n’est pas la première fois

Les associations nous le rappelle, ce n’est pas un coup d’essai puisqu’il y a pas si longtemps, on pouvait lire à l’entrée du canyon sur la première maison au bord du canyon du Groin « SILENCE BÉBÉ DORT »

Cette fois les panneaux sont installés directement aux points d’entrées du canyon et sur le panneau de rappel des consignes.

Le respect des riverains est primordial

Si le respect de l’environnement naturel est de plus en plus ancré dans les mœurs, les participants oublient parfois certaines règles de savoir-vivre. Autant un cri de peur de temps en temps peut être acceptable par les habitants mais lorsqu’il s’agit de cri « à la Tarzan » pendant toute la demi-journée cela peut devenir légèrement barbant limite exaspérant. Rappelez vous que les riverains vivent cela tous les jours de l’été.

Des emplois en jeu

Si l’AGESSEC a pris cette initiative c’est pour la simple et bonne raison que les riverains pourraient faire fermer l’accès en période estivale si l’on ne les respecte pas. Cela fragiliserait profondément les exploitants du canyon .

Alors, à toutes et à tous, amusez vous, mais rappelez-vous que vous n’êtes pas seul et que le bruit court sur l’eau et le long des parois rocheuses.

Laisser un commentaire

Fermer le menu